masque casque Mossi

Les Mossi

 


Les Mossi sont un peuple situé au Burkina Faso et dans certaines régions limitrophes (Ghana en particulier).

 

Au XVème siècle, un groupe de conquérants venus de l’est se sont installés parmi les populations voltaïques (Burkina Faso de nos jours) depuis le nord de l'actuel Nord-Ghana, et ont fondé trois royaumes, Mamprussi, Dagomba et Nanumba, desquels dérive la société Mossi actuelle.

 

 

 

Les origines : légende de la princesse YENNENGA ; fondatrice du royaume Mossi


Les traditions orales « Moose » font remonter l’origine des « Moose Nakomsé » à la princesse Yennenga, fille de Naaba Nédéga, roi du Dagomba qui serait situé au Nord du Ghana actuel.


La légende raconte que Naaba Nédéga désespérait de n’avoir pas d’héritier pour son trône, malgré la multitude d’épouses qu’il avait.


Un jour, une matrone de la cour royale lui transmet la révélation qu’il sera bientôt père.


Statuede maternité Mossi

Quelques lunes plus tard, une des épouses de Nédéga mit au monde l’enfant si ardemment désiré au grand bonheur de Nédéga. C’était une fille, elle fut nommée Yennenga.


Ainsi, les années se succédaient à la grande satisfaction de Naaba Nédéga, heureux d’avoir fait de sa fille «un grand guerrier».


Quelques années plus tard, au cours d’une opération militaire, l’étalon de Yennenga s’écarta soudainement du groupe de cavaliers qu’elle dirigeait. La chevauchée folle de l’étalon ne s’arrêta que devant une hutte isolée en pleine brousse.

Cette hutte était celle d’un chasseur d’éléphants d’origine Manden, du nom de Rialé. Il offrit l’hospitalité à Yennenga qui décida de s’y reposer quelques temps.


Quelques mois plus tard, de ce ménage naquît un enfant de sexe masculin. En souvenir de l’étalon qui occasionna leur rencontre, Yennenga et Rialé décidèrent de lui donner le nom de Wedraogo (cheval mâle ou étalon en Mooré).


Wedraogo grandit entouré de ses parents qui le formèrent pour qu’il devienne un brave guerrier.  Lorsqu’il eût une quinzaine d’années, Yennenga et son époux Rialé décidèrent d’aller le présenter à son grand père, Nédéga.

Réjouissances au village

 

 

L’accueil de la petite troupe à Gambaga fut des plus chaleureux et Naaba Nédéga combla son petit-fils de somptueux cadeaux.

Au moment de la séparation,  il lui offrit une petite troupe de guerriers et de nombreux serviteurs. Maintenant, c’était à lui  de se tailler un territoire qu’il gouvernerait.


Suivant son destin, il conquit une grande région située au Nord de Bitu et soumit les populations Bissa autochtones. Ainsi, naquît le Royaume de Tenkodogo, le premier royaume Moagha (Mossi).




AccueilAccueil