Mossi

Statue "Ancêtre Nakomsé" Mossi, Moagha

290,00 € TTC

145,00 € TTC
Référence : stat 020
http://www.bibata-arts-africains.com/57-1073-thickbox/statuette-ancetre-nakomse-mossi.jpg



Poids : 4.25 Kg.
Pays d'origine : Burkina Faso.
Matiere première : Bois dense.
Largeur : 15cm.
Hauteur : 72cm.
Ethnie : Mossi (Moagha).
Couleur : bois.

 

Statue ethnique Mossi en bois dense. 

  

Ce type de statuette appelée "Nakomsé" en Mooré (dialecte Mossi) et qui signifie en français  "chef politique" avait pour rôle d'affirmer l'autorité du chef.

 

Sculptées à la demande des chefs successifs, ces statues peu nombreuses montrent une grande diversité de formes. Les représentations féminines sont les plus fréquentes et témoignent de l'attachement des Mossis à la légendaire princesse Yennenga, fondatrice du royaume Moagha (Mossi).

 

Certaines statues sont sculptées à l'occasion des funérailles d'un chef et sont enterrées après la cérémonie, d'autres servent d'autels et reçoivent des sacrifices annuels.

 

Lors d'un festival annuel appelé "naposum* " ces statues sont montrées au public. Elles symbolisent alors la présence et la participation des ancêtres aux cérémonies.

 

*C’est une fête qui donne lieu à des réjouissances ponctuées de rites sacrés.

 

La fille aînée du chef entretient toujours une relation particulière avec cette statuaire dont la garde lui est confiée.

 

Les Mossi sont un peuple du Burkina Faso ainsi que de certaines régions limitrophes de pays environnants (Ghana en particulier).

 

 

 

La légende de la princesse YENNENGA ; fondatrice du royaume Mossi

Les traditions orales Moose font remonter l’origine des Moose Nakomsé à la princesse Yennenga, fille de Naaba Nédéga, roi du Dagomba (qui serait situé au Nord du Ghana actuel).

 

La légende raconte que Naaba Nédéga désespérait de n’avoir pas d’héritier pour son trône, malgré la multitude d’épouses qu’il avait.


Un jour, une matrone de la cour royale lui transmet la révélation qu’il sera bientôt père. Quelques lunes plus tard, une des épouses de Nédéga mit au monde l’enfant si ardemment désiré au grand bonheur de Nédéga...  En savoir plus sur les MOSSI



 

 

 

Notre synthèse sur l'état général de la pièce :

Cette sculpture est très stylisée. La coiffure remarquable, ressemble à celle de certaines poupées biiga ("poupée" Mossie).

Scarifications caractéristiques de l'ethnie Mossi au visage, au buste, et sur les seins de forme allongée pour illustrer un ancêtre primipare.

Fissures et érosion du bois causées par une possible exposition dans la nature, aux deux (02) pieds de la statuette, au crâne, à l'arrière du dos, et entre les fesses.

  


Stock: Disponible